Actualités

Pensez à activer le bouton « son » dans la vidéo du bandeau d’accueil

Mini-reportage sortie de résidence novembre 21

Prochains concerts

Vendredi 3 décembre : Puilboreau, Salle Baillac (renseignements service culturel Mairie)

Vendredi 5 novembre : Breuil-Magné Salle Culturelle et Théâtrale (renseignements service culturel Mairie)

Un évènement Communauté d’Agglomération Rochefort Océan. Conférence, expo, résidence, concerts.

2021, 30 ans déjà… Sortie du clip « Comme un boomerang » réalisé par Benoît Castelnau, cinéaste
Oh! Tour d'Gainsbourg au catalogue

LABEL aide à la diffusion culturelle

Oh! Tour d’Gainsbourg

30 titres live du Gainsbourg des années 60.

Alex Vignoux

Porté par sa voix d’une troublante ressemblance avec celle de Serge Gainsbourg et par sa présence magnétique, Alex Vignoux sait faire briller les sublimes chansons d’un poète et parolier incomparable.

Ex-tromboniste-choriste de l’Affaire Louis Trio et de Zaz-Don Diego, il est accompagné par deux musiciens hors-pair.

Les musiciens

Thierry Bouyer, guitares : Jo Benotti, José Cando, Nobby Clarke, Michel Delage

Jean-Charles Patrier, basse: Joao, XSO, Crossroad, Mister Mystere, Abbey Road

Le trio

D’une grande expérience, ce trio talentueux à la « Gainsbourg Confidentiel » réalise un accord parfait pour offrir un tribute original, juste et délicat, dans le son et le style des cinq albums visités.

Du jazz à la bossa, de la pop à l’afro-caribéen, entre chansons intemporelles et pépites oubliées, dans la pure tradition et un style irréprochable, les trois artistes redonnent vie à un répertoire inouï, jusque dans les saveurs cuivres de l’arrangeur Alain Goraguer.

Dans la presse musicale

« Alex Vignoux est un chanteur sensible et plein d’humour qui sait tirer le meilleur parti des textes de Gainsbourg et sa technique au trombone est impressionnante et toujours de bon goût. Gainsbourg peut dormir tranquille, il a trouvé un disciple pour réanimer au mieux ses compositions de jeunesse. » (J.L.Martin, Jazzaseizheur)

Spectacle labellisé

Labellisé par le dispositif d’aide à la diffusion culturelle en Charente-Maritime, le concert entre au catalogue en juillet 2020. Les programmateurs des communes de moins de 10000 habitants bénéficient dès lors d’une aide substantielle.

Story

Alex Vignoux

Tromboniste de métier et de son premier prénom Patrice, il s’est découvert chanteur il y a 20 ans, auprès de Marianne Sébastien (Voix Libres). Un déclencheur qui l’amena à poursuivre un travail de fond avec entre autres Jacques Bonhomme, Beñat Achiary, David Goldsworthy et Marianne Le Tron (Roy Hart Theatre).


Chantant Gainsbourg, il garde le trombone à portée de la main.

Genèse

En une période un peu sombre, j’ai pris La Clé des Champs.

Un petit bout de route et je passais la nuit à jouer mon trombone avec les groupes programmés. J’étais invité permanent. Un jour je suis venu avec trois textes de Gainsbourg . Un copain guitariste les avait à peu près dans le manche et on les a joués. Je me suis entendu dire de toutes parts : “Qu’est-ce que tu attends?!”


Je n’ai plus attendu. J’ai commencé à constituer et travailler un répertoire d’une trentaine de titres du Gainsbourg des sixties et j’ai sollicité Thierry Bouyer, un des rares guitaristes de la région capable de reprendre un tel répertoire. De plus, il joue la trompette.

Les chansons

J’ai puisé dans « Du chant à la Une » et dans la bande originale de « L’eau à la bouche » (1959), dans la quasi intégralité de “Gainsbourg n°4” (1962) et de “Gainsbourg Confidentiel” (1963), ainsi que dans ”Gainsbourg Percussions” (1964 et « Je t’aime moi non plus » (1969).

Nous avons donné cet inestimable répertoire une dizaine de fois en duo, à chaque fois devant plus de monde et un public unanime dès la première, avant de demander à Jean-Charles Patrier de nous rejoindre à la basse,. Il a répondu « Si il y a quelque chose que j’ai envie de jouer, c’est ça! »

Le son


Notre trio, Oh! Tour d’Gainsbourg, c’est donc le son de Gainsbourg Confidentiel (1963). Gainsbourg avait convoqué Elek Bacsik (guitare) et Michel Gaudrier (basse) pour un dernier album jazz…

Les 30 chansons de notre répertoire, amoureusement choisies, sont sorties entre 1959 et 1969.

Trombone et trompette distillent certains parfums des arrangements de Alain Goraguer

Avec Dominique Le Targa aux manettes, nous sommes en bonnes mains pour vous offrir ce répertoire dans les meilleures conditions.

Videoclips

Incontournable exception, écrite en 1975 « Comme un boomerang » a fait l’objet d’un clip réalisé par le cinéaste Benoît Castelnau.

Un clip scénique avec L’ Anamour tourné par Simon David (Pastrèsclair Productions), est présent au bandeau d’accueil.

Article Sud Ouest du 2 mai 2019

(extrait) De 1987 à 1994 pendant toute la période cuivrée, Alex Vignoux (Patrice Vignoud) a été le tromboniste de L’Affaire Louis Trio. « À mon insu j’ai beaucoup appris de Cleet Boris (Hubert Mounier). J’ai toujours aimé la chanson, les grands auteurs interprètes, Gainsbourg, Nougaro, Brel…
À 20 ans, étudiant au conservatoire de Paris, vivant à Montmartre puis à Mairie des Lilas, j’ étais déjà fan du Gainsbourg des années 60. J’écoutais ses albums en boucle., ébloui par les textes, les arrangements orchestraux d’Alain Goraguer, la voix de Gainsbourg.

Videos – Clips

Comme un Boomerang – Réalisation Benoit Castelnaud
Trailer 2021
 »L’Anamour’ – Réalisation Simon David / Pastrèsclair Production